Le céleri rave : un atout minceur

Le céleri rave : un atout minceur

Il n'a pas l'air comme ça, le céleri rave ; il semble un peu rustique au premier abord, or il s'agit d'un légume qui est pourtant intéressant. Il contient en effet plusieurs vitamines et minéraux, telle la vitamine K par exemple (anti-inflammatoire, minéralisation osseuse, croissance cellulaire,…) et en plus de cela sa chair est réputée savoureuse, fondante et croquante selon les préparations. Ce qui fait du céleri rave - qui plus est bio - un excellent légume pour des recettes originales et saines.

Le céleri rave est un membre de la famille des apiacées, famille qui regroupe des végétaux tels que le persil, le carvi, l'aneth ou la carotte. Il est originaire des bassin salins méditerranéens et c'est une plante qui, par nature, aime croître dans l'eau. Il a commencé à être cultivé sur notre continent aux alentours du 16ième siècle : il était à l'époque apprécié comme aromate parce que sa partie tuberculeuse était peu développée. C'est au 17ième siècle qu'il sera utilisé pour un tubercule plus important, à l'instar du céleri rave que nous connaissons aujourd'hui.

Ce légume est à la fois pauvre en calories, riche en vitamines et autres nutriments. Sa densité minérale est particulièrement élevée, il renferme de nombreux oligo-éléments rares, ses fibres sont abondantes (5 g aux 100 g), et il n'apporte pas plus de 18 kcal aux 100 g ! Autant de caractéristiques qui devraient lui permettre d'être plus souvent présent dans les menus des consommateurs soucieux de leur équilibre nutritionnel et de leur forme.

Très riche en eau, le céleri est fortement apprécié dans l'alimentation-minceur pour sa discrétion calorique. Il possède également d'autres atouts : ses fibres le recommandent pour lutter contre les paresses intestinales et fournit une quantité appréciable de minéraux (potassium, calcium, magnésium) ainsi qu'un large éventail de vitamines (B, C, E...).

​On choisira de préférence un légume bien dense, ferme, blanc, dénué de tâches brunâtres ou jaunâtres ; de la fin de l'automne au printemps. Eviter dans la mesure du possible le légume d'un poids supérieur à 1 kg car il pourrait être creux de coeur. On le conservera la plupart du temps entre une à deux semaines au réfrigérateur, quelques mois au congélateur, et même en caveau où on installera l'ensemble du plan dans du sable humide.

​Vous apprécierez très certainement le céleri rave consommé sous forme de soupe paysanne, de céleri rémoulade (évidemment), en salade fraîche ou tiède, au four, en purée, en accompagnement de plat et autres trempettes. Vous pourrez même le consommer cru - sous forme de salade - comme produit lactofermenté.

La poire, quelle bonne poire !
Omelette à l'espagnole